ALIMENTATION : Les vertus des plantes

ALIMENTATION : Les vertus des plantes

"Les plantes, un précieux soutien dans mon traitement" par Martine Blaize-De Peretti

Pharmacienne et herboriste, Martine Blaize-de Peretti croit "à mille pour cent" aux bienfaits des plantes.
Ses conseils viennent toujours en complément des traitements dispensés par la médecine conventiionnelle.
Immunité, vitamines, probiotiques et antioxydants au menu.

"Une bonne alimentation, c’est capital. Bien se nourrir permet de lutter contre l’acidité de l’organisme. Les cellules tumorales aiment les environnements acides alors il faut s’alimenter en veillant à limiter voire exclure certains aliments comme les viandes rouges, les charcuteries, les produits laitiers de vache et les alcools". 

En préambule, Martine Blaize-de Peretti insiste toujours sur la complémentarité entre la phytothérapie et les traitements allopathiques. La pharmacienne encourage aussi de revenir à “une bonne alimentation car c’est capital, selon elle. Bien se nourrir permet de lutter contre l’acidité de l’organisme. Les cellules tumorales aiment les environnements acides alors il faut s’alimenter en veillant à limiter voire exclure certains aliments comme les viandes rouges, les charcuteries, les produits laitiers de vache et les alcools”. Et de prôner en retour la consommation accrue de légumes (brocoli, betteraves, carottes) et de curcuma “qui est un antioxydant. Attention cependant : le curcuma ne se prend jamais en période de traitement par chimiothérapie”, insiste la pharmacienne par ailleurs auteur de livres à succès.

mag9 alim desmodiumIncontournable desmodium

Beaucoup d’oncologues recommandent la consommation de cette plante de la famille des Fabaceae, sous-famille des Faboideae quand on suit une chimiothérapie car elle régénère et protège la fonction hépatique.

C’est un excellent détoxifiant du foie qui peut se prendre en cure d’attaque à raison de 10 grammes de feuilles pour un litre d’eau bouillante. Faites une décoction à feu doux pendant 15 minutes, filtrez et buvez tout au long de la journée pendant 20 jours. Ensuite, pour un “entretien”, vous prendrez une cuillère à café pour un grand bol d’eau bouillante et laissez frémir l’eau pendant 15 minutes à feu doux. Boire ce bol le matin à jeûn pendant 15-20 jours, c’est excellent contre les nausées.

 

 

 

mag9 alim roibos

 

 

Délicieux rooibos

Si vous devez boire quelque chose, pourquoi pas le rooibos ? Aspalathus linearis, est un arbuste de la famille des Fabacées qui est aussi parfois appelé buisson rouge ou faux thé. Si le rooibos est totalement dépourvu de théine, il est en revanche très riche en polyphénols aux propriétés antioxydantes qui protègent les cellules contre le stress oxydatif.

C’est une boisson drainante qui se prépare comme le thé : 1 cuillère à café par tasse à thé + 1 cuillère à café pour la théière. Laissez infuser 10 minutes et vous pourrez le boire chaud ou froid.

 

 

 

mag9 alim griffe

 

Griffe du chat et lapacho, racines gagnantes

On s’intéressera aussi à deux écorces très stimulantes pour les défenses immunitaires : la griffe du chat (ou liane du Pérou) et le Lapacho qui sont consommées depuis la nuit des temps en Amérique du Sud mais qui n’ont fait leur apparition sous nos latitudes qu’à la fin du XXe siècle. La griffe du chat est un excellent immunostimulant aux vertus anti-inflammatoires et anti tumorales. On a de très bons retours depuis 30 ans sur l’efficacité de cette écorce tout comme celle du lapacho, un très bel arbre d’Amérique du Sud. Cette écorce d’un beau marron-brun est riche en antioxydants et stimule les défenses immunitaires.

Je propose d’associer ces deux écorces en décoction ; comptez 1 cuil. à café de griffe du chat + 1 cuil. à café de lapacho pour deux tasses à thé d’eau bouillante. Faites bouillir 3 minutes et laissez infuser 10 minutes. Vous boirez une tasse midi et soir, entre les repas. Le lapacho est aussi très bon à boire en périodes de chimiothérapies et en périodes de rémission.

Attention : le lapacho ne se prend jamais si vous êtes sous traitement anticoagulant.

 

 

 

mag9 alim spiruline

 

Spiruline miracle

La spiruline est une algue d’eau douce source remarquable de protéines, d’acides aminés, des vitamines et de fer. Elle lutte contre la fatigue inhérente aux traitements. Sous forme de comprimés ou en gélules, je préconise 3 comprimés par jour. C’est aussi une excellente alternative à la viande chez les végétariens.

 

 

 

 

mag9 alim acerola

 

 

Acerola, le booster

Qui dit fatigue dit besoin de vitamine C alors je conseille d’opter pour cette petite cerise sauvage des Antilles gorgée en vitamine C.

En comprimés ou en jus, vous avez le choix mais personnellement, je préfère le comprimé d’un gramme à croquer chaque matin.

 

 

 

 

 

 

Gardez le moral !

La voie de la guérison passe aussi par le mental, alors gardez le moral !
Vous devez avoir une activité physique qui encourage la production d’endorphines et stimule les défenses de l’organisme, explique Martine Blaize-de Peretti.

Faites aussi des cures de probiotiques pour dorloter votre flore intestinale, le fameux microbiote.
Vous pourrez consommer des produits lacto-fermentés comme le kéfir ou le kombucha mais notre pharmacienne-conseil préconise de consommer des gélules contenant au moins quatre souches.

Je suggère par exemple “Lactibiane référence” avec une gélule à prendre le matin pendant un mois, en cas de grosse fatigue. Cessez d’en prendre pendant un mois puis recommencez encore pendant un mois, c’est souverain”. 

A lire “Les Blaize, une dynastie – Six générations d’herboristes depuis 1815”,
Martine Blaize-de Peretti, Edisud Ed., 218 pages, 20 €.

A la Une :
Besoin d'une info ?
captcha